guides de haute montagne

Trek au Maroc et sourires berbères

Un trek au Maroc, c’est le plaisir de marcher, le plaisir de prendre son temps, le plaisir de l’exotisme. C’est surtout le plaisir de s’immerger dans le monde berbère. Chaque fois que je vais au Maroc, je me fais la même réflexion: « Quel peuple accueillant et étonnant! ». Dans les montagnes reculées, les gens vivent simplement. En traversant les champs, on croise de nombreuses femmes. Elles récoltent la luzerne, coupent le maïs ou cueillent des figues. Elles sont  toujours très actives. En effet, quand elles ne s’occupent pas des enfants, elles lavent le linge ou marchent avec la corvée de bois sur le dos. Les hommes quant à eux semblent plus oisifs. Pourtant, c’est toujours un vrai plaisir de croiser au détour d’un chemin un berger qui garde ses chèvres ou un muletier qui ravitaille son village.

Les paysages sont  très colorés dans les contreforts sud du M’Goun que nous avons visité. Les variations de terre de l’orange au rouge créent un fort contraste avec le vert puissant des Oasis et le bleu du ciel tacheté de petit cumulus blanc.

Aujourd’hui, presque tous les petits villages berbères sont reliés à la civilsation. En effet, les pistes et l’électricité rejoignent dorénavant presque tous les villages. Pourtant, réaliser un trek au Maroc assure l’authenticité d’une certaine forme d’un retour à la terre. Ce beau pays, si proche de nous est toujours la promesse d’un dépaysement incroyable. Je suis donc très heureux de pouvoir retourner skier dans la partie nord du massif du M’Goun fin février.

 

 

 

 

Exit mobile version